Civile.it
/internet
Osservatorio sul diritto e telecomunicazioni informatiche, a cura del dott. V. Spataro dal 1999, documenti.

Il glossario e' stato letto volte.



Segui via: Email - Telegram
  Dal 1999   spieghiamo il diritto di internet  Store  Caffe20  Glossario  App  Video Demo · Accesso · Iscrizioni    
             

  


Hate speech 10.07.2019    Pdf    Appunta    Letti    Post successivo  

Rimozione dell'hate speech in Francia. La proposta

L'Assemblea Nazionale francese ha approvato in prima lettura la proposta di legge che punta a rafforzare la lotta contro l'incitamento all'odio e altri messaggi di violenza su Internet. È stata presentata dalla deputata di En Marche Laetitia Ava . Rapporto al link indicato
Spataro

 

^ style="margin-right:6px;margin-top:5px;float:left;color:white;background:khaki;border:1px^ solid^ darkkhaki;font-size:50px;line-height:40px;padding-top:2px;padding-right:5px;font-family:times;">A^ id="footnotes">^ style='line-height:^ 150%;^ margin-right:15;align:^ justify'>

Approvata^ la^ prima^ lettura.

"Proposition^ de^ loi^ visant^ à^ lutter^ contre^ la^ haine^ sur^ internet^ ,^ ^ 1785^ ,^ déposé(e)^ le^ mercredi^ 20^ mars^ 2019

et^ renvoyé(e)^ à^ la^ Commission^ des^ lois^ constitutionnelles,^ de^ la^ législation^ et^ de^ l'administration^ générale^ de^ la^ République"

Il^ rapporto^ in^ pdf^ qui^ linkato^ di^ 222^ pagine^ si^ occupa^ del^ fenomeno^ dell'hate^ speech.

---

da^ notare:

^ />L'Assemblea^ Nazionale^ francese^ ha^ approvato^ in^ prima^ lettura^ la^ proposta^ di^ legge^ che^ punta^ a^ rafforzare^ la^ lotta^ contro^ l'incitamento^ all'odio^ e^ altri^ messaggi^ di^ violenza^ su^ Internet.^ È^ stata^ presentata^ dalla^ deputata^ di^ En^ Marche^ Laetitia^ Ava^ .^ Rapporto^ al^ link^ indicato

Les^ opérateurs^ mentionnés^ à^ l’article^ 1er^ accusent^ réception^ sans^ délai^ de^ toute^ notification^ et^ informent^ le^ notifiant^ des^ suites^ données^ à^ sa^ demande^ de^ retrait^ dans^ un^ délai^ maximum^ de^ vingt-quatre^ heures^ pour^ les^ contenus^ mentionnés^ au^ même^ article^ et^ dans^ un^ délai^ maximum^ de^ sept^ jours^ pour^ les^ autres^ contenus.

Ils^ mettent^ en^ place^ pour^ les^ utilisateurs^ situés^ sur^ le^ territoire^ français^ un^ dispositif^ de^ signalement^ facilement^ accessible^ et^ uniformisé^ au^ titre^ du^ 7^ du^ I^ de^ l’article^ 6^ de^ la^ loi^ ^ 2004-575^ du^ 21^ juin^ 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ et^ permettent^ à^ toute^ personne^ de^ notifier^ un^ contenu^ illicite^ dans^ la^ langue^ d’utilisation^ du^ service.

III.^ ^ Les^ opérateurs^ mentionnés^ à^ l’article^ 1er^ mettent^ en^ œuvre^ les^ moyens^ humains^ ou^ technologiques^ proportionnés^ et^ nécessaires^ à^ un^ traitement^ dans^ les^ meilleurs^ délais^ des^ signalements^ reçus.

---

députés.

EXPOSÉ^ DES^ MOTIFS

Mesdames,^ Messieurs,

Cette^ proposition^ de^ loi^ vise^ à^ lutter^ contre^ la^ propagation^ des^ discours^ de^ haine^ sur^ internet.

Nul^ ne^ peut^ contester^ une^ exacerbation^ des^ discours^ de^ haine^ dans^ notre^ société.^ Dans^ un^ contexte^ de^ dégradation^ de^ la^ cohésion^ sociale,^ le^ rejet,^ puis^ l’attaque^ d’autrui^ pour^ ce^ qu’il^ est,^ en^ raison^ de^ ses^ origines,^ de^ sa^ religion,^ de^ son^ sexe^ ou^ de^ son^ orientation^ sexuelle,^ connaît^ des^ relents^ rappelant^ les^ heures^ les^ plus^ sombres^ de^ notre^ histoire.

L’actualité^ la^ plus^ récente^ l’illustre^ à^ l’envi :^ la^ lutte^ contre^ la^ haine,^ le^ racisme^ et^ l’antisémitisme^ sur^ Internet^ constitue^ un^ objectif^ d’intérêt^ général^ qui^ justifie^ que^ le^ législateur^ prévoie^ des^ dispositions^ fortes^ et^ efficaces.

Sur^ internet,^ ce^ phénomène^ est^ décuplé^ par^ la^ libération^ d’une^ parole^ haineuse^ décomplexée^ car^ trop^ souvent^ tolérée^ sous^ l’artifice^ du^ virtuel.^ C’est^ ainsi^ que^ cet^ outil^ d’ouverture^ sur^ le^ monde,^ d’accès^ à^ l’information,^ à^ la^ culture,^ à^ la^ communication,^ peut^ devenir^ un^ véritable^ enfer^ pour^ ceux^ qui^ deviennent^ la^ cible^ de^ « haters »^ ou^ harceleurs^ cachés^ derrière^ des^ écrans^ et^ pseudonymes.

Selon^ un^ sondage^ réalisé^ en^ mai 2016,^ 58 %^ de^ nos^ concitoyens^ considèrent^ qu’internet^ est^ le^ principal^ foyer^ des^ discours^ de^ haine.^ Plus^ de 70 %^ disent^ avoir^ déjà^ été^ confrontés^ à^ des^ propos^ haineux^ sur^ les^ réseaux^ sociaux.^ Chez^ les^ plus^ jeunes^ en^ particulier,^ le^ cyber-harcèlement^ peut^ être^ dévastateur.^ Mais^ l’actualité,^ et^ les^ révélations^ de^ comportements^ tels^ que^ ceux^ de^ la^ « Ligue^ du^ LOL »^ rappellent^ qu’il^ s’agit^ de^ délits^ dont^ personne^ n’est^ à^ l’abri.

Toutefois,^ force^ est^ de^ constater^ que^ l’impunité^ règne^ en^ matière^ de^ cyber-haine.^ Peu^ de^ plaintes^ sont^ déposées,^ peu^ d’enquêtes^ aboutissent,^ peu^ de^ condamnation^ sont^ prononcées –^ cela^ générant^ un^ cercle^ vicieux^ et^ dissuasif.

Les^ plateformes^ de^ réseaux^ sociaux^ jouent^ trop^ souvent^ de^ l’ambivalence^ de^ leur^ statut^ juridique^ d’hébergeurs^ pour^ justifier^ leur^ inaction.^ Les^ grandes^ plateformes^ ont^ pourtant^ une^ responsabilité :^ celle^ de^ pouvoir^ générer^ de^ la^ viralité^ autour^ de^ leurs^ contenus,^ et^ par^ ^ exposer^ d’autant^ plus^ les^ victimes^ de^ discours^ de^ haine.^ Au^ regard^ de^ l’importance^ qu’elles^ prennent^ dans^ nos^ usages^ numériques^ quotidiens,^ ces^ plateformes^ doivent^ davantage^ assurer^ la^ protection^ et^ la^ sécurité^ de^ leur^ utilisateurs.^ Cela^ implique^ de^ restaurer^ l’État^ de^ droit^ sur^ internet,^ et^ de^ rappeler^ que^ les^ dispositions^ législatives^ priment^ sur^ les^ conditions^ générales^ d’utilisation^ de^ chaque^ opérateur.

Ce^ qui^ n’est^ pas^ toléré^ dans^ la^ rue^ ou^ dans^ l’espace^ public^ ne^ doit^ pas^ l’être^ sur^ Internet.^ Il^ revient^ alors^ au^ législateur^ de^ prendre^ toutes^ les^ mesures^ nécessaires^ pour^ s’assurer^ de^ la^ protection^ de^ chacun^ et^ du^ respect^ d’un^ certain^ civisme^ sur^ Internet^ comme^ en^ tous^ lieux.^ Il^ en^ va^ de^ l’intérêt^ général,^ et^ de^ la^ restauration^ de^ l’État^ de^ droit^ sur^ internet,^ pour^ y^ assurer^ la^ protection^ et^ la^ sécurité^ de^ chacun^ que^ cette^ proposition^ s’inscrit.

Depuis^ la^ loi^ NetzDG^ du 1er octobre 2017,^ l’Allemagne^ a^ renforcé^ la^ responsabilité^ des^ plateformes^ en^ exigeant^ la^ mise^ en^ place^ de^ procédures^ de^ traitement^ des^ signalements^ efficaces^ et^ transparentes,^ ainsi^ que^ le^ retrait^ des^ contenus^ illicites^ sous 24 heures^ sous^ peine^ de^ lourdes^ sanctions^ financières.

À^ l’échelle^ européenne,^ le^ récent^ code^ de^ bonne^ conduite^ de^ la^ commission^ encourage^ les^ acteurs^ du^ numérique^ à^ lutter^ contre^ les^ propos^ haineux^ sur^ internet,^ sans^ toutefois^ prévoir^ de^ mesures^ contraignantes^ à^ cet^ effet.

En^ France,^ les^ dispositions^ applicables^ résultent^ principalement^ de^ la^ loi^ du 21 juin 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ dite^ LCEN,^ promulguée^ il^ y^ a^ près^ de 15 ans,^ alors^ que^ les^ réseaux^ sociaux^ que^ nous^ connaissons^ aujourd’hui^ n’étaient^ pas^ encore^ accessibles^ en^ France.

C’est^ pourquoi^ le 16 mars 2018,^ à^ l’occasion^ de^ la^ présentation^ du^ plan^ du^ Gouvernement^ de^ lutte^ contre^ le^ racisme^ et^ l’antisémitisme,^ le^ Premier^ ministre^ Édouard^ Philippe^ a^ confié^ la^ mission^ à^ Laetitia^ Avia,^ députée,^ Karim Amellal,^ écrivain,^ et^ Gil Taieb,^ vice-président^ du^ CRIF,^ de^ rechercher^ des^ mesures^ concrètes^ pour^ lutter^ contre^ ces^ délits^ sur^ internet.

La^ présente^ proposition^ de^ loi^ vise^ à^ traduire^ les^ principales^ recommandations^ émises^ dans^ le^ cadre^ de^ cette^ mission.

Cette^ proposition^ de^ loi^ s’inscrit^ dans^ la^ volonté^ exprimée^ par^ le^ Président^ de^ la^ République^ Emmanuel^ Macron^ de^ placer^ chacune^ des^ parties^ prenantes^ (plateformes,^ internautes,^ fournisseurs^ d’accès^ à^ internet)^ face^ à^ ses^ responsabilités^ dans^ la^ lutte^ engagée^ contre^ la^ haine^ sur^ Internet.

Sur^ le^ volet^ judiciaire,^ la^ réforme^ de^ la^ justice^ votée^ le^ 18 février^ 2019^ a^ permis^ de^ mettre^ en^ œuvre^ des^ procédures^ plus^ efficaces,^ d’une^ part,^ pour^ déposer^ plainte^ en^ ligne^ et,^ d’autre^ part,^ pour^ juger^ plus^ rapidement,^ via^ l’ordonnance^ pénale,^ les^ auteurs^ d’injures^ discriminatoires^ ou^ d’incitation^ à^ la^ haine.^ Des^ amendes^ et^ stages^ de^ sensibilisations^ seront^ désormais^ prononcés,^ sans^ audience,^ à^ l’encontre^ de^ personnes^ dont^ les^ délits^ restaient^ majoritairement^ impunis.

En^ ce^ qui^ concerne^ les^ opérateurs^ de^ plateforme,^ la^ proposition^ de^ loi^ vient^ préciser^ les^ obligations^ reposant^ sur^ les^ plus^ grandes^ plateformes^ et^ le^ régime^ de^ responsabilité^ qui^ en^ résulte.^ Ces^ nouvelles^ règles^ ont^ vocation^ à^ être^ appliquées^ à^ toutes^ les^ plateformes^ qui^ dirigent^ leurs^ services^ vers^ la^ France,^ quel^ que^ soit^ leur^ lieu^ d’installation.

L’article 1er^ définit^ un^ nouveau^ régime^ de^ responsabilité^ administrative^ applicable^ aux^ opérateurs^ de^ plateformes^ à^ fort^ trafic,^ selon^ un^ seuil^ de^ connexion^ mensuel^ sur^ le^ territoire^ français^ qui^ sera^ déterminé^ par^ décret.^ Cette^ disposition^ impose^ à^ ces^ opérateurs^ de^ retirer^ ou^ de^ rendre^ inaccessible^ dans^ un^ délai^ maximal^ de^ 24 heures^ après^ notification^ tout^ contenu^ comportant^ manifestement^ une^ incitation^ à^ la^ haine^ ou^ une^ injure^ discriminatoire^ à^ raison^ de^ la^ race,^ de^ la^ religion,^ du^ sexe,^ de^ l’orientation^ sexuelle^ ou^ du^ handicap.^ Le^ manquement^ à^ cette^ obligation^ est^ passible^ d’une^ sanction^ déterminée^ et^ prononcée^ par^ le^ Conseil^ supérieur^ de^ l’audiovisuel^ et^ susceptible^ d’atteindre^ 4 %^ du^ chiffre^ d’affaires^ annuel^ mondial^ de^ ces^ opérateurs.

Cet^ article^ vient^ ainsi^ préciser^ les^ conditions^ d’application^ de^ l’article 6-I-2^ de^ la^ loi^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique^ en^ matière^ de^ traitement^ des^ contenus^ illicites,^ pour^ une^ catégorie^ de^ contenus^ illicites^ et^ une^ catégorie^ d’opérateurs^ donnés.

Parce^ qu’il^ est^ important^ de^ garantir^ que^ les^ droits^ de^ chacun^ soient^ toujours^ respectés,^ l’article 1er^ prévoit^ également^ la^ mise^ en^ place^ par^ les^ opérateurs^ de^ mécanismes^ permettant^ aux^ utilisateurs^ de^ contester^ les^ décisions^ de^ retrait,^ tout^ comme^ les^ décisions^ de^ non-retrait.

Le^ formalisme^ des^ procédures^ de^ notification^ des^ contenus^ illicites,^ tel^ qu’il^ résulte^ de^ la^ loi^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ s’avère^ inopérant^ voire^ contre-productif^ car^ dissuasif^ tant^ pour^ les^ victimes^ de^ contenus^ illicites^ que^ pour^ les^ témoins.^ L’^ article 2^ a^ pour^ objet^ de^ simplifier^ la^ notification^ du^ contenu^ litigieux^ auprès^ de^ l’opérateur^ de^ plateforme^ et^ d’assurer^ une^ fluidité^ d’utilisation^ pour^ les^ usagers.

L’^ article 2^ modifie^ les^ dispositions^ de^ l’article 6-I-5^ de^ la^ loi^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique^ qui^ exigeait^ par^ exemple,^ pour^ une^ personne^ physique :^ ses^ nom,^ prénoms,^ profession,^ domicile,^ nationalité,^ date^ et^ lieu^ de^ naissance,^ les^ nom^ et^ domicile^ du^ destinataire,^ la^ description^ des^ faits^ litigieux^ et^ leur^ localisation^ précise,^ les^ motifs^ pour^ lesquels^ le^ contenu^ doit^ être^ retiré,^ comprenant^ la^ mention^ des^ dispositions^ légales^ et^ des^ justifications^ de^ faits,^ la^ copie^ de^ la^ correspondance^ adressée^ à^ l’auteur^ ou^ à^ l’éditeur^ des^ informations^ ou^ activités^ litigieuses^ demandant^ leur^ interruption,^ leur^ retrait^ ou^ leur^ modification,^ ou^ la^ justification^ de^ ce^ que^ l’auteur^ ou^ l’éditeur^ n’a^ pu^ être^ contacté.

Ce^ formalisme^ procédural^ lourd^ n’encourage^ pas^ les^ utilisateurs^ de^ la^ plateforme^ à^ signaler^ les^ contenus^ illicites^ et^ met^ à^ leur^ charge^ la^ qualification^ juridique^ du^ délit^ constaté.^ L’article^ 2^ propose^ d’adapter^ les^ mécanismes^ de^ signalement^ à^ la^ réalité^ opérationnelle^ de^ nombreuses^ plateformes.^ Il^ précise^ également^ les^ obligations^ de^ la^ plateforme^ en^ matière^ de^ traitements^ des^ signalements^ reçus^ et^ de^ langue^ d’utilisation^ du^ service^ de^ notification.

La^ simplification^ du^ processus^ de^ notification^ sera^ par^ ailleurs^ optimisée^ par^ l’instauration^ d’un^ bouton^ unique^ de^ signalement,^ commun^ à^ tous^ les^ grands^ opérateurs^ de^ plateformes^ de^ communication.

Enfin,^ cet^ article^ rappelle^ la^ nécessité,^ pour^ chaque^ opérateur^ de^ plateforme,^ de^ disposer^ de^ moyens^ proportionnés^ à^ son^ activité^ pour^ traiter^ les^ signalements^ reçus^ et^ répondre^ aux^ obligations^ fixées^ ^ et^ ce^ que^ ces^ moyens^ soient^ humains^ ou^ technologiques.

Parce^ que^ la^ bonne^ information^ des^ victimes^ joue^ un^ rôle^ déterminant^ dans^ l’effectivité^ des^ mécanismes^ mis^ en^ place,^ l’article 3^ contraint^ les^ opérateurs^ de^ plateformes^ à^ donner^ une^ information^ claire^ sur^ les^ voies^ de^ recours,^ y^ compris^ judiciaires,^ à^ leur^ disposition.

Dans^ le^ même^ esprit,^ l’^ article 4^ fixe^ des^ obligations^ de^ transparence^ aux^ opérateurs^ de^ plateformes^ en^ matière^ de^ lutte^ contre^ les^ contenus^ comportant^ manifestement^ une^ incitation^ à^ la^ haine^ ou^ une^ injure^ discriminatoire^ à^ raison^ de^ la^ race,^ de^ la^ religion,^ du^ sexe,^ de^ l’orientation^ sexuelle^ ou^ du^ handicap.^ Il^ s’agira^ par^ exemple^ de^ communiquer^ le^ nombre^ de^ signalements^ reçus,^ la^ répartition^ des^ délits^ visés,^ le^ nombre^ de^ signalement^ abusifs^ ou^ encore^ les^ moyens^ humains^ et^ financiers^ engagés^ dans^ la^ lutte^ contre^ la^ haine^ sur^ internet.^ Il^ reviendra^ au^ régulateur^ de^ déterminer^ la^ liste^ des^ informations^ qui^ devront^ être^ rendues^ publiques,^ ainsi^ que^ leur^ temporalité.

L’^ article 4^ insère^ également^ un^ nouvel^ article 17-3^ dans^ la^ loi n °86-1067^ du^ 30 septembre^ 1986^ pour^ donner^ au^ Conseil^ supérieur^ de^ l’audiovisuel^ les^ compétences^ nécessaires^ pour^ exercer^ les^ missions^ de^ supervision^ susvisées.^ Il^ est^ notamment^ prévu^ de^ permettre^ au^ CSA^ d’émettre^ des^ recommandations^ pour^ mieux^ accompagner^ les^ opérateurs^ de^ plateformes^ dans^ l’identification^ des^ contenus^ illicites.

L’article 5^ renforce^ la^ coopération^ entre^ les^ opérateurs^ de^ plateformes^ et^ les^ autorités^ judiciaires^ en^ matière^ d’identification^ des^ auteurs^ de^ contenus^ illicites.^ Si^ les^ dispositions^ de^ la^ loi^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique^ comportent^ d’ores^ et^ déjà^ l’obligation,^ pour^ les^ plateformes,^ de^ détenir^ les^ éléments^ nécessaires^ à^ l’identification^ de^ leurs^ utilisateurs^ et^ de^ transmettre^ ces^ informations^ aux^ autorités^ compétentes,^ force^ est^ de^ constater^ la^ complexité^ des^ démarches^ judiciaires^ lorsqu’il^ s’agit^ de^ lever^ l’anonymat^ de^ ces^ personnes,^ en^ particulier^ auprès^ d’opérateurs^ installés^ à^ l’étranger.^ L’article 5^ contraint^ les^ opérateurs^ de^ plateformes^ à^ disposer^ d’un^ représentant^ légal^ en^ France^ auprès^ duquel^ effectuer^ ces^ réquisitions^ judiciaires^ plus^ efficacement.^ Il^ renforce^ aussi^ considérablement,^ en^ le^ triplant,^ le^ montant^ des^ sanctions^ pénales^ applicables^ aux^ plateformes^ qui^ refuseraient^ de^ coopérer^ promptement.

La^ haine^ sur^ internet^ s’exprime^ également^ à^ travers^ des^ sites^ dédiés^ à^ la^ propagation^ d’une^ idéologie^ haineuse,^ qu’elle^ soit^ raciste,^ antisémite,^ anti-musulmans,^ homophobe^ ou^ sexiste.^ Hébergés^ à^ l’étranger,^ ces^ sites^ enfreignent^ la^ loi^ dans^ une^ impunité^ relative.^ En^ effet,^ en^ l’état^ actuel^ de^ nos^ textes,^ le^ blocage^ ou^ le^ déréférencement^ de^ ces^ sites^ impose^ une^ première^ action^ auprès^ de^ l’hébergeur^ avant^ de^ pouvoir^ saisir^ les^ fournisseurs^ d’accès^ internet^ et^ moteurs^ de^ recherche^ d’une^ demande^ de^ déréférencement.^ Par^ ailleurs,^ le^ blocage^ de^ ces^ sites^ entraine^ souvent^ la^ création^ de^ doublons^ contournant^ la^ décision^ judiciaire,^ dits^ « sites^ miroirs ».^ L’article 6^ vise,^ d’une^ part,^ à^ simplifier^ la^ procédure^ permettant^ d’obtenir^ une^ première^ décision^ de^ blocage^ et^ de^ déréférencement^ des^ sites^ illicites^ et,^ d’autre^ part,^ à^ confier^ le^ pouvoir^ à^ une^ autorité^ administrative^ d’enjoindre^ au^ blocage^ des^ sites^ miroirs^ identifiés,^ sur^ le^ fondement^ de^ la^ décision^ de^ justice^ initiale.

Enfin,^ l’article 7^ propose^ un^ rapport^ d’exécution^ de^ la^ présente^ loi^ mettant^ notamment^ en^ exergue^ les^ moyens^ engagés^ par^ les^ acteurs^ du^ numérique^ comme^ par^ l’État^ pour^ lutter^ contre^ la^ haine^ sur^ internet.

PROPOSITION^ DE^ LOI

^ name="P55_18960">Article^ 1er

I. – Sans^ préjudice^ des^ dispositions^ du 2^ du I^ de^ l’article 6^ de^ la^ loi n° 2004–575^ du 21 juin^ 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ les^ opérateurs^ de^ plateforme^ en^ ligne^ mentionnés^ au I^ de^ l’article^ L. 111-7^ du^ code^ de^ la^ consommation^ proposant^ un^ service^ de^ communication^ au^ public^ en^ ligne^ reposant^ sur^ la^ mise^ en^ relation^ de^ plusieurs^ parties^ en^ vue^ du^ partage^ de^ contenus^ publics,^ dont^ l’activité^ dépasse^ un^ seuil,^ déterminé^ par^ décret,^ de^ nombre^ de^ connexions^ sur^ le^ territoire^ français^ sont^ tenus,^ au^ regard^ de^ l’intérêt^ général^ attaché^ à^ la^ lutte^ contre^ les^ contenus^ publiés^ sur^ internet^ et^ comportant^ une^ incitation^ à^ la^ haine^ ou^ une^ injure^ à^ raison^ de^ la^ race,^ de^ la^ religion,^ de^ l’ethnie,^ du^ sexe,^ de^ l’orientation^ sexuelle^ ou^ du^ handicap,^ de^ retirer^ ou^ rendre^ inaccessible^ dans^ un^ délai^ de 24 heures^ après^ notification^ tout^ contenu^ contrevenant^ manifestement^ aux^ cinquième^ et^ sixième^ alinéas^ de^ l’^ article 24,^ ainsi^ qu’aux^ troisième^ et^ quatrième^ alinéas^ de^ l’article 33^ de^ la^ loi^ du 29 juillet 1881^ sur^ la^ liberté^ de^ la^ presse.

II. – En^ cas^ de^ manquement^ aux^ obligations^ fixées^ au I,^ le^ Conseil^ supérieur^ de^ l’audiovisuel^ peut,^ après^ mise^ en^ demeure^ et^ dans^ les^ conditions^ prévues^ à^ l’^ article 42-7^ de^ la^ loi n° 86-1067^ du 30 septembre 1986^ relative^ à^ la^ liberté^ de^ communication,^ prononcer^ une^ sanction^ pécuniaire^ dont^ le^ montant^ peut^ prendre^ en^ considération^ la^ gravité^ des^ manquements^ commis^ et^ leur^ caractère^ réitéré,^ sans^ pouvoir^ excéder 4 %^ du^ chiffre^ d’affaires^ annuel^ mondial^ total^ de^ l’exercice^ précédent.

III. – Sans^ préjudice^ du 2^ du I^ de^ l’article 6^ de^ la^ loi n° 2004-575^ du 21 juin 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ les^ opérateurs^ désignés^ au^ présent^ article^ mettent^ en^ œuvre^ un^ dispositif^ permettant :

– en^ cas^ de^ retrait^ d’un^ contenu,^ à^ l’utilisateur^ à^ l’origine^ de^ la^ publication^ du^ contenu^ retiré^ de^ contester^ ce^ retrait ;

– en^ cas^ de^ non-retrait^ d’un^ contenu^ signé,^ à^ l’auteur^ du^ signalement^ de^ contester^ le^ maintien^ de^ ce^ contenu.

^ name="P61_21113">Article^ 2

I. – Le 5^ du I^ de^ l’article 6^ de^ la^ loi n° 2004-575^ du 21 juin 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique^ est^ ainsi^ rédigé :

« 5. La^ connaissance^ des^ faits^ litigieux^ est^ présumée^ acquise^ par^ les^ personnes^ désignées^ au 2^ lorsqu’il^ leur^ est^ transmis^ dans^ le^ cadre^ d’un^ signalement^ les^ éléments^ suivants :

« – si^ le^ notifiant^ est^ une^ personne^ physique :^ ses^ nom,^ prénoms,^ adresse^ électronique ;^ si^ le^ notifiant^ est^ une^ personne^ morale :^ sa^ forme^ sociale,^ sa^ dénomination^ sociale,^ adresse^ électronique ;^ si^ le^ signalant^ est^ une^ autorité^ administrative :^ sa^ dénomination^ et^ son^ adresse^ électronique ;^ ou^ tout^ élément^ d’identification^ mentionné^ au II^ du^ présent^ article.

« – la^ catégorie^ à^ laquelle^ peut^ être^ rattaché^ le^ contenu^ litigieux,^ choisie^ à^ partir^ d’une^ liste^ dressée^ par^ décret^ et^ la^ ou^ les^ adresses^ électroniques^ auxquelles^ ce^ contenu^ est^ rendu^ accessible. »

II. – Les^ opérateurs^ mentionnés^ à^ l’article 1er^ accusent^ réception^ sans^ délai^ de^ toute^ notification^ et^ informent^ le^ notifiant^ des^ suites^ données^ à^ sa^ demande^ de^ retrait^ dans^ un^ délai^ maximum^ de^ vingt-quatre^ heures^ pour^ les^ contenus^ mentionnés^ au^ même^ article^ et^ dans^ un^ délai^ maximum^ de^ sept^ jours^ pour^ les^ autres^ contenus.

Ils^ mettent^ en^ place^ pour^ les^ utilisateurs^ situés^ sur^ le^ territoire^ français^ un^ dispositif^ de^ signalement^ facilement^ accessible^ et^ uniformisé^ au^ titre^ du 7^ du I^ de^ l’article 6^ de^ la^ loi n° 2004-575^ du 21 juin 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ et^ permettent^ à^ toute^ personne^ de^ notifier^ un^ contenu^ illicite^ dans^ la^ langue^ d’utilisation^ du^ service.

III. – Les^ opérateurs^ mentionnés^ à^ l’article 1er^ mettent^ en^ œuvre^ les^ moyens^ humains^ ou^ technologiques^ proportionnés^ et^ nécessaires^ à^ un^ traitement^ dans^ les^ meilleurs^ délais^ des^ signalements^ reçus.

^ name="P69_23004">Article^ 3

Les^ opérateurs^ désignés^ à^ l’article 1er^ mettent^ à^ disposition^ une^ information^ publique,^ claire^ et^ détaillée^ sur^ les^ dispositifs^ de^ recours,^ y^ compris^ judiciaires,^ dont^ disposent^ les^ victimes^ de^ contenus^ mentionnés^ à^ l’article 1er^ et^ sur^ les^ acteurs^ en^ mesure^ d’assurer^ leur^ accompagnement.

^ name="P71_23319">Article^ 4

I. – Après^ l’article 17-2^ de^ la^ loi n° 86-1067^ du 30 septembre 1986^ relative^ à^ la^ liberté^ de^ communication,^ il^ est^ inséré^ un^ article 17-3^ ainsi^ rédigé :

« Art. 17-3. – Le^ Conseil^ supérieur^ de^ l’audiovisuel^ contribue^ à^ la^ lutte^ contre^ la^ diffusion^ de^ contenus^ sur^ internet^ comportant^ une^ incitation^ à^ la^ haine^ ou^ une^ injure^ à^ raison^ de^ la^ race,^ de^ la^ religion,^ de^ l’ethnie,^ du^ sexe,^ de^ l’orientation^ sexuelle^ ou^ du^ handicap.

« En^ cas^ de^ nécessité,^ il^ adresse,^ à^ ce^ titre,^ aux^ opérateurs^ désignés^ à^ l’article 1er^ de^ la^ loi n°     du    ^ visant^ à^ lutter^ contre^ la^ haine^ sur^ internet^ des^ recommandations^ visant^ à^ améliorer^ la^ lutte^ contre^ les^ contenus^ illicites.

« Il^ s’assure^ du^ suivi^ des^ obligations^ reposant^ sur^ les^ opérateurs^ désignés^ à^ l’article 1er^ de^ la^ loi n°     du    ^ visant^ à^ lutter^ contre^ la^ haine^ sur^ internet.

« Il^ publie^ un^ bilan^ périodique^ de^ leur^ application^ et^ de^ leur^ effectivité.^ À^ cette^ fin,^ il^ recueille^ auprès^ de^ ces^ opérateurs,^ dans^ les^ conditions^ fixées^ à^ l’article 19^ de^ la^ présente^ loi,^ toutes^ les^ informations^ nécessaires^ à^ l’élaboration^ de^ ce^ bilan. »

II. – Les^ opérateurs^ désignés^ à^ l’article 1er^ rendent^ compte^ des^ actions^ et^ moyens^ mis^ en^ œuvre^ dans^ la^ lutte^ contre^ les^ contenus^ comportant^ une^ incitation^ à^ la^ haine^ ou^ une^ injure^ à^ raison^ de^ la^ race,^ de^ la^ religion,^ de^ l’ethnie,^ du^ sexe,^ de^ l’orientation^ sexuelle^ ou^ du^ handicap.^ Le^ Conseil^ supérieur^ de^ l’audiovisuel^ fixe^ la^ liste^ des^ informations^ qu’ils^ rendent^ publiques^ à^ cet^ effet.

^ name="P78_24922">Article^ 5

I. – Au 1^ du VI^ de^ l’article 6^ de^ la^ loi n° 2004-575^ du 21 juin 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique,^ le^ montant :^ « 75 000 euros »^ est^ remplacé^ par^ le^ montant :^ « 250 000 euros »

II. – Les^ opérateurs^ mentionnés^ à^ l’article 1er^ désignent^ un^ représentant^ légal^ exerçant^ les^ fonctions^ d’interlocuteur^ référent^ sur^ le^ territoire^ français^ pour^ l’application^ de^ la^ présente^ loi.

^ name="P81_25371">Article^ 6

I. – Le 8^ du I^ de^ l’article 6^ de^ la^ loi n° 2004-575^ du 21 juin 2004^ pour^ la^ confiance^ dans^ l’économie^ numérique^ est^ ainsi^ modifié :

1° Les^ mots :^ « 2^ ou,^ à^ défaut,^ à^ toute^ personne^ mentionnée^ au 1 »^ sont^ remplacés^ par^ les^ mots :^ « ou^ au 2 ».

2° Sont^ ajoutés^ six^ alinéas^ ainsi^ rédigés :

« L’autorité^ administrative^ peut^ enjoindre^ aux^ personnes^ mentionnées^ au 1^ du^ présent I,^ ainsi^ qu’à^ tout^ fournisseur^ de^ noms^ de^ domaine^ de^ bloquer^ l’accès^ à^ tout^ site,^ serveur^ ou^ à^ tout^ autre^ procédé^ électronique :

« – permettant^ d’accéder^ aux^ contenus^ pour^ lesquels^ une^ décision^ passée^ en^ force^ de^ chose^ jugée^ a^ été^ rendue ;

« – ou^ donnant^ accès^ aux^ contenus^ jugés^ illicites^ par^ une^ décision^ passée^ en^ force^ de^ chose^ jugée.

« L’autorité^ administrative^ peut^ également^ enjoindre^ à^ tout^ moteur^ de^ recherche^ ou^ annuaire^ de^ faire^ cesser^ le^ référencement^ des^ adresses^ électroniques :

« – renvoyant^ aux^ contenus^ pour^ lesquels^ une^ décision^ passée^ en^ force^ de^ chose^ jugée^ a^ été^ rendue ;

« – ou^ donnant^ accès^ aux^ contenus^ jugés^ illicites^ par^ une^ décision^ passée^ en^ force^ de^ chose^ jugée. ».

^ name="P91_26563">Article^ 7

Le^ Gouvernement^ présente^ chaque^ année^ au^ Parlement^ un^ rapport^ sur^ l’exécution^ de^ la^ présente^ loi^ et^ sur^ les^ moyens^ consacrés^ à^ la^ lutte^ contre^ les^ contenus^ illicites,^ y^ compris^ en^ matière^ d’éducation,^ de^ prévention^ et^ d’accompagnement^ des^ victimes.

^ name="P93_26835">Article^ 8

La^ perte^ de^ recettes^ pour^ l’État^ est^ compensée^ à^ due^ concurrence^ par^ la^ création^ d’une^ taxe^ additionnelle^ aux^ droits^ mentionnés^ aux^ articles 575^ et 575 A^ du^ code^ général^ des^ impôts.  

10.07.2019 Spataro
Parlamento francese

Download Pdf

Mancate indagini per istigazione all'odio sui social network: Curia condanna
L'Agcom bandisce l'intolleranza e l'hate speech
Techlash
Codice di condotta (Autoregolamentazione) delle imprese online
Raccomandanzione sulla rimozione dei contenuti terroristici entro un'ora
Hate speech



Segui le novità in materia di Hate speech su Civile.it via Telegram
oppure via email: (gratis Info privacy)


Dossier:



dallo store:
visita lo store






A chi dare il proprio pc e il telefono in caso di emergenza ?

Antonio: "E' proprio come me lo aspettavo. Molto chiaro e con molti spunti interessanti su come tutelarsi."

adv IusOnDemand




Dal 1999 il diritto di internet. I testi sono degli autori e di IusOnDemand srl p.iva 04446030969 - diritti riservati - Privacy - Cookie - Condizioni d'uso - in 0.282